Temple de la Lumière Index du Forum
Temple de la Lumière
~ Culte de la Rive Noire ~
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 INFORMATION 
Bonjour, Invité, vous êtes sur un forum protégé, Les Templiers vous souhaitent une excellente visite.

http://9l9g193.copyrightfrance.com/
Un Parc étrange.
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Temple de la Lumière Index du Forum >>> Bibliothèque >>> Faits Divers.
Auteur Message
Mätt
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 741
Localisation: Les routes d'Azeroth
Masculin
Point(s): 202
Moyenne de points: 0,27

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 19:52 (2009)    Sujet du message: Un Parc étrange.

"Bonjour à tous, Je profite de ce moment de calme pour vous faire part d'une aventure qui m'est arrivé, il y de cela un petit moment, mais qui en plus de figurer sur mon journal privé, revient regulièrement hanté ma mémoire...

En effet, nous savons combien notre monde peut être dangereux, nous connaissons une foultitude de monstres tous plus effrayants les uns que les autres, et nous n'ignorons pas non plus qu'ils peuvent parfois se révéler plus puissants qu'ils n'y paraissent ...

Malgré mon expérience, qui commence à être sympathique, et mon exploration d'Azeroth, il m'est arrivé une facheuse découverte...

En effet, vaquant à mes occupations préférés ( la recherche de composants pour ma cuisine par exemple), mes pas m'emmenèrent dans un endroit qui m'était inconnu. Ma curiosité maladive s'éveilla aussitôt, et je décidai que cet endroit ne me resterais pas inconnu plus longtemps... J'étais en fait devant une cloture, dont les extrémités de droite et de gauche m'étaient invisibles. Piqué d'une intense volonté surprenante de découvrir, je m'approchai de ce qu'il me semblait être une entrée.

En effet, un peu plus loin sur ma gauche se trouvait les ruines d'une ancienne maisonnée ressenblant à l'un de ces guichets que l'on ttrouve à l'entrée des parcs...

Pensant voir rapidement ce que renfermait cette cloture, je m'aventurai, insouciant, au dela de la barriere gisant sur le sol. A perte de vue, la nature avait recouvert les sentiers dont on devinait à grand peine le tracé, les arbres immenses et majestueux ne portaient aucune trace d'entretien, quelques panneaux indicateurs jonchaient ca et la le sol poussiéreux, les directions inscritent sur ces panneaux avaient disparu, le temps ayant creusé d'innombrables sillons sur les planches vermoulues...

Déambulant dans ce décors étrange et fascinant, j'en oubliai presque le motif de ma visite, mais je continuai malgré tout mon aventure... Après plusieurs retour aux anciens sentiers, je finis par ne plus pouvoir en suivre le tracé, mais n'étant pas particulièrement pressé par le temps, une exploration en profondeur n'était pas pour me déplaire...

La faune se faisait discrète, et je du m'arreter et puiser dans mes reserves pour me sustanter correctement, seules quelques baies vinrent agrémenter mon ordinaire... La chaleur suffocante ce jour là me poussait malgré moi à rechercher la fraicheur des sous bois, ou je m'enfoncais sans y pretter la moindre attention. Je découvrais des beautés inespérée dans un endroit aussi abandonné, et je me surpris plus d'une fois à contempler l'oeuvre de la nature sauvage... Inlassablement, je poursuivait mon chemin, dans l'espoir de découvrir quels trésors avaient pu être enfermés dans un parc aussi gigantesque.

Ainsi, après avoir vagabondé dans des endroits aussi disparates que surprenants, je commencais à sentir une inquiétude, inexpliquée, mais omniprésente... Mettant ce sentiment sur le compte de la moiteur ambiante et l'absence de bruit, je m'obligeais à poursuivre encore mon chemin.

Mon épée me servant de débroussaleur, je finis par atteindre une clairière, apaisante, ombragée à souhait, ou l'herbe était si verte et si odorante que je pris le temps de m'y étendre le temps d'une sieste...

 
[...]   
 
A mon réveil, je me trouvais complètement déboussolé, mes repères étaient parti en même temps que ma lassitude. J'étais perdu bel et bien !! La journée étant très largement entamée, je me forcais à repartir aussitôt, dans l'idée de tomber enfin sur le mystérieux secret de cet endroit. 

 
Continuant toujours ma progression à l'aide de mon épée, je retrouvais, grâce à la providence, un des anciens sentiers. Remerciant la Lumière, de m'avoir permis de retrouver si aisément mon chemin, j'accelerai le pas sans même m'en rendre compte, sentant l'angoisse se frayer un chemin en mon coeur...Sans savoir si je m'enfonçais plus profondément dans ce parc, ou si au contraire je me dirigeai vers l'issue, je m'étais alors résolu à avancer le plus vite possible pour atteindre la cloture, quelle que soit l'endroit... Mais j'eu parcouru à peine trois kilomètre, que je tombai sur une intersection; plaçant alors ma confiance en La Lumière qui m'avait jusque la été favorable, je suivi mon instinct et j'optai pour une direction... A peine avais je entamé ma progression qu'un regard sur mon flanc gauche m'offrit un spectacle des plus atroces, un corps, inerte et brisé, gisait dans une posture impossible, adossé à une palissade antédiluvienne... Les mouches virevoltaient allegrement au dessus des entrailles qui pendaient mollement de la déchirure ou l'on apercevait à présent une masse grouillante d'asticot... Cette orgie provoqua immédiatement chez moi un spasme, hoquetant l'espace d'un instant, mon repas fraichement engloutit fût répandu sur le sol, attirant instantanément les mouches insatiables...

Titubant jusqu'à un endroit moins immonde, je m'appuyais, les yeux fermés, contre un vestige encore intact de la palissade, essuyant de ma manche mes lèvres tremblotantes. Ce faisant , je laissais ma tête se poser sur le bois, j'ouvrai mes yeux, pour me convaincre que ce n'était qu'une création de mon esprit, fatigué et anxieux, et je vis cet amas...

Un amas sans nom, un charnier des plus monstrueux s'étalait sur un cercle d'environ 25 mètres de diamètre... On y devinait des restes d'orcs, de nains, d'hommes, d'elfs, de taurens et de créatures de toutes sortes, toutes étaient unis, dans la mort. L'alliance faisait corps avec la Horde, l'humanité se confondait dans la faune... Cette vision fût intolérable, mon corps fis un rejet de ce que lui montrai mes yeux, et je me trouvai paralisé, totalement ébahit devant ce paradoxe.

Les mouches continuaient leur balet incessant, mais je ne les entendais plus, l'odeur ne m'atteignait plus, j'étais sous l'emprise d'une terreur sans nom. Puis, sans qu'aucune volonté ne m'anime, mes jambes me soulevèrent, puis se mirent à courir !!!

Un seul mot me traversait l'esprit, "echapper", je ne savais pas à qui, mais j'étais prêt à tuer tout ce qui aurait pu se presenter devant moi... Mes jambes m'emmenait toujours, sans contrôle. Durant cette course folle, mes yeux refusaient de me laisser voir le chemin, seule l'image du charnier m'était révélée...

Puis, sur la route, je compris à qui je devais cette vision, je croisai plusieurs de ces montres, et je dus en pacifier quelques uns, puis enfin, j'arrivai à la cloture, que j'entrepris dans les plus brefs delais de suivre jusqu'à la sortie de ce terrible endroit.

Bien que je ne saurai vous dire ou il se trouve, je vous met en garde, ce parc est malsain ... "

 
 

_________________
http://fr.youtube.com/watch?v=bMOW8O3bYNs&fmt=18

http://fr.youtube.com/watch?v=Dlub6eBhNag&fmt=18


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 19:52 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Temple de la Lumière Index du Forum >>> Bibliothèque >>> Faits Divers. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo