Temple de la Lumière Index du Forum
Temple de la Lumière
~ Culte de la Rive Noire ~
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 INFORMATION 
Bonjour, Invité, vous êtes sur un forum protégé, Les Templiers vous souhaitent une excellente visite.

http://9l9g193.copyrightfrance.com/
Personnalité : Maiev Chantelombre
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Temple de la Lumière Index du Forum >>> Bibliothèque >>> Histoire.
Auteur Message
Balko



Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2009
Messages: 71
Localisation: sur les chemins d'Azeroth
Sagittaire (22nov-21déc)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 10:09 (2009)    Sujet du message: Personnalité : Maiev Chantelombre




   
Maiev Chantelombre faisait partie des Sœurs d'Elune au moment où la guerre des Anciens éclata. Son Frère, Jarod, était le capitaine de la Garde de Suramar. N'étant pas issus d'une famille d'origine noble, ils ne devaient ces positions prestigieuses qu'à leur pugnacité et leur travail.

La fortune des armes

Lorsque la grande prêtresse Dejahna fut mortellement blessée au combat, elle nomma Tyrande Murmevent à sa succession. Maiev, qui était alors une des plus anciennes prêtresses de l'ordre, fut amèrement déçue. Bien sûr, Elune avait doté Tyrande de pouvoirs de guérison exceptionnels, mais cette dernière n'était encore qu'une novice et n'avait pas l'expérience de Maiev. De plus Tyrande se focalisait trop sur les aspects pacifiques et altruistes de la déesse.
En temps de guerre, Tyrande serait sûrement plus efficace pour dispenser des soins que pour diriger des troupes. Mais Maiev dut taire ses réticences et accepter la nomination de la nouvelle grande prêtresse.
Cette guerre allait réserver une autre surprise de taille : au cours du conflit qui opposa les elfes de la nuit à la Légion ardente, son frère Jarod monta en grade de manière fulgurante. Lorsque le seigneur Kur'talos Crête-du-corbeau, commandant de force de défense des elfes de la nuit, fut assassiné, Jarod s'engouffra dans la brèche et fit preuve d'un sens tactique hors du commun. Les nobles, soulagés de trouver un remplaçant si brillant, firent bientôt de Jarod leur nouveau commandant. Maiev eut alors bien du mal à dissimuler sa stupéfaction.
Jusqu'à la fin de la guerre, Jarod se montra à la hauteur de la confiance qu'on lui avait portée. Même Maiev, qui avait été très critique envers son frère par le passé, ne pouvait nier son héroïsme. Aussi, elle fut prise d'une rage incontrôlable quand elle apprit qu'Illidan Hurlorage avait attaqué son frère, le blessant grièvement. Jarod était en effet à la tête du groupe d'éclaireurs qui découvrit Illidan en train de créer le nouveau Puits d'éternité sur le mont Hyjal. Malfurion arriva peu après et captura son jumeau, mettant fin au combat.
Maiev tira son arme et tenta de tuer Illidan, qui venait d'être capturé. Mais Tyrande l'en empêcha, lui rappelant que son frère n'était pas mort. Jarod confia à Malfurion la responsabilité de décider du châtiment d'Illidan, qui fut condamné à la réclusion pour l'éternité.

La création des Guetteuses

Même si elle respectait Malfurion, la clémence de sa décision n'avait pas satisfait Maiev. Elle se porta volontaire pour surveiller Illidan qui, après avoir agressé ses semblables, avait perdu toute crédibilité. Car la plupart des elfes de la nuit jugeaient sa puissance dangereuse, car incontrôlable. Ils n'avaient pas oublié qu'il avait délibérément choisi de servir Sargeras, même s'il affirmait encore qu'il ne s'était comporté ainsi que pour obtenir suffisamment de puissance pour vaincre la Légion.
Malfurion admit qu'il n'était pas possible de laisser Illidan sans surveillance. Il chargea donc Maiev de rassembler des volontaires parmi les Sœurs d'Elune. À la tête de ce groupe de prêtresse, Maiev aurait pour mission de surveiller Illidan afin qu'il ne puisse pas s'échapper. Maiev obéit et fonda une nouvelle organisation qui prit le nom de Guetteuses. En tant que chef de ce groupe, Maiev obtint le rang de Gardienne, qu'elle partagea par la suite avec une poignée de Guetteuses ayant fait preuve de qualités exceptionnelles de combattantes et de traqueuses.
Quand Jarod disparut brusquement, Maiev fut surprise et chagrinée qu'il ne lui ait pas touché mot de son intention de départ. En son absence, les Guetteuses devinrent la seule compagnie de Maiev. Les années devenant des siècles et les siècles des millénaires, elle en vint à considérer les Guetteuses comme sa famille.

L'évasion d'Illidan

Depuis l'incarcération d'Illidan, les Guetteuses ont toujours eu pour mission principale de le surveiller. Cependant les missions des Guetteuses s'élargirent peu à peu et inclurent la capture, l'emprisonnement et, lorsque nécessaire, la re-capture de dangereux criminels. Ces nouvelles tâches obligeaient parfois certaines Guetteuses à parcourir de longues distances, pour ne revenir qu'une fois le criminel capturé.
Peu après le début de la Troisième guerre, Maiev dut s'éloigner de la prison souterraine pour accomplir une mission de ce type. À son retour, elle découvrit qu'Illidan s'était enfui et qu'un certain nombre de ses Guetteuses avaient été massacrées. Une enquête plus poussée lui permit de parvenir à cette conclusion révoltante : Tyrande et ses Sentinelles avaient pris d'assaut la prison des Guetteuses et libéré Illidan ! Pis encore, Illidan s'était transformé en démon, confirmant les pires craintes de Maiev.
Bouillonnante de rage, Maiev rassembla ce qu'elle put des Guetteuses qui avaient survécu et partit à la poursuite d'Illidan. Elles le pourchassèrent à travers la forêt d'Orneval et franchirent la mer pour atteindre les Îles brisées au moment où Illidan pénétrait dans le Tombeau de Sargeras. Malheureusement, Illidan eu le temps de s'emparer d'un artefact magique, l'Œil de Sargeras, avant que les Guetteuses ne puissent l'affronter.
Illidan n'avait pas oublié ses anciennes geôlières. Au contraire, au lieu d'avoir appris de sa punition, Illidan avait fini par haïr Maiev pour avoir appliqué la sentence. Il se servit du pouvoir de l'Œil pour faire s'effondrer une section du tombeau sur elle-même. De l'eau envahit la pièce et les Guetteuses furent prises au piège. Seule Maiev parvint à échapper à la noyade et elle jura de venger ses sœurs. D'un seul geste, Illidan avait éliminé la quasi-totalité des sœurs justicières de Maiev. Retournant à son campement, Maiev dépêcha un messager jusqu'à Malfurion pour le prévenir qu'Illidan était de nouveau en liberté et qu'il avait en sa possession des artefacts magiques dangereux.

Une coopération forcée

Malfurion et Tyrande partirent sans tarder en direction des Îles brisées et prêtèrent main-forte à Maiev pour repousser les nagas d'Illidan. Malheureusement, ces derniers réussirent à s'enfuir vers Lordaeron. Même si Maiev était reconnaissante envers Tyrande de l'avoir tirée de ce mauvais pas, elle lui reprocha l'évasion d'Illidan et le massacre des Guetteuses.
Pendant que Malfurion était parti communier avec la nature pour découvrir la cachette de son frère, Maiev et Tyrande continuèrent à pourchasser Illidan et rencontrèrent le prince Kael'thas Haut-soleil. Ce dernier tentait de mener son peuple dans un endroit sûr. Maiev et Tyrande acceptèrent de l'accompagner et de protéger son peuple contre les assauts du Fléau. En retour, le prince et ses elfes de sang les aideraient à localiser Illidan.
Mais les forces du Fléau tendirent une embuscade au convoi sur les berges du fleuve Arevass. Par arrogance et sûre qu'Elune la protégerait, Tyrande leur tint tête sur le pont et lança un sort dévastateur sur les morts-vivants pendant que les elfes de sang s'enfuyaient. Hélas, le pont ne résista pas et Tyrande fut emportée par le courant.
Avec Illidan en liberté, Maiev refusa de perdre un temps précieux à pister la grande prêtresse. Elle préféra continuer à traquer Illidan avec les elfes de sang et finit par rencontrer Malfurion.

La fin justifie les moyens

L'amour de Malfurion pour Tyrande depuis des milliers d'années était connu de tous. Maiev décida donc que dire la vérité à Malfurion ne serait qu'une perte de temps supplémentaire. Il choisirait de partir à la rescousse de sa traîtresse de compagne plutôt que de poursuivre Illidan, qui représentait désormais une terrible menace pour le monde entier.
En conséquence, Maiev raconta à Malfurion que Tyrande avait été tuée par le Fléau et accusa Illidan d'être responsable de ce tragique évènement. Au grand soulagement de Maiev, la soif de vengeance permit à Malfurion d'oublier un moment sa douleur, de la même manière qu'elle permettait Maiev d'aller de l'avant coûte que coûte. Illidan devait payer pour toutes les morts qu'il avait causées.
Il ne fallut pas longtemps à Maiev, Malfurion et les elfes de sang pour retrouver Illidan. Avec les nagas, il était en train de canaliser un sort à travers l'Œil de Sargeras, dont le pouvoir était tel qu'il menaçait la planète de destruction. Lorsque le sort fut interrompu, Illidan tenta à nouveau de clamer son innocence et de se justifier, mais Maiev n'était pas disposée à l'écouter. Elle le condamna à mort sur le champ et se prépara à exécuter la sentence.
Hélas, c'est à ce moment qu'éclata la vérité sur la disparition de Tyrande et Illidan proposa en un instant son aide pour l'opération de sauvetage. Incapable de refuser l'aide de qui que ce soit, même des nagas et de leur maléfique maître, Malfurion retourna sa colère contre Maiev. Il invoqua des racines pour l'emprisonner pendant que lui et Illidan partaient à la recherche de Tyrande.

Clémence ou justice ?

Maiev mit tellement de temps à se libérer des plantes qui l'empêtraient et pour rassembler les quelques soldats qui avaient survécu qu'Illidan réussit à sauver la grande prêtresse. Le temps que Maiev rattrape le démon, Malfurion et Tyrande lui faisaient leurs adieux, adieux qui semblaient presque affectueux.
Ils avaient donc décidé de le laisser partir !
Ce démon avait pourtant assassiné d'innombrables innocents, causé des dégâts irréparables, permit à la corruption de s'étendre et à la folie d'atteindre le cœur des animaux. Jarod avait confié à Malfurion la responsabilité de déterminer le sort d'Illidan mais celui-ci avait laissé partir le démon car il avait sauvé la vie de Tyrande.
Malfurion pensait manifestement qu'Illidan s'était racheté de tout le sang qu'il avait versé. Mais Maiev n'était pas d'accord. Les Guetteuses n'étaient plus, trahies par leur propre gouvernement. Si ce dernier n'avait pas la volonté de venger leur mort, alors par Elune, Maiev s'en occuperait personnellement.
Lorsqu'Illidan ouvrit un portail et le traversa, Maiev et ses soldats le suivirent sans hésitation. Elle savait qu'Illidan tenait trop à sa vie pour la mettre en danger délibérément.

Pas de pitié, pas de reddition

De l'autre côté du portail, Maiev et ses soldats se retrouvèrent sur l'Outreterre, la planète en ruine. Elles apprirent bientôt qu'Illidan y était seul, ses servants nagas étant restés sur Azeroth. Largement dominé par le nombre, Illidan découvrit que ses pouvoirs maléfiques étaient de peu d'utilité contre l'acier froid et le capturer fut chose aisée.
Un peu trop facile, même... Maiev était en chemin pour ramener le démon en cage lorsqu'elle fut attaquée. Les nagas étaient arrivés sur l'Outreterre et avaient emmené avec eux de nouveaux alliés : les mêmes elfes de sang qui avaient demandé à Maiev de les aider à fuir le Fléau un peu plus tôt. Maiev et ses soldats luttèrent du mieux qu'elles purent contre les nagas et les elfes traîtres mais cette nouvelle armée était plus importante que la sienne et finit par la vaincre. Les nagas et les elfes de sang reprirent Illidan et le libérèrent.
Illidan et ses alliés n'ont eu que peu de contact avec les habitants d'Azeroth depuis cet évènement. Son bref retour sur sa planète d'origine et sa défaite contre Arthas Menethil sont connus de tous, mais le sort définitif de Maiev reste un mystère. Personne ne la revit, elle ou ses soldats sur Azeroth depuis son départ sur l'Outreterre à la poursuite d'Illidan. Connaissant sa haine sans borne contre Illidan, la relative bonne santé de ce dernier est plutôt mauvais signe. On présume qu'elle est morte, son désir de vengeance ayant eu raison d'elle.


Source : site communautaire officiel   

_________________
Vive la vie...et Vive le Temple de La Lumière


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mar 27 Jan - 10:09 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Temple de la Lumière Index du Forum >>> Bibliothèque >>> Histoire. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo